1. Accueil >
  2. Formation >
  3. Management / Développement personnel >
  4. Quels arguments pour décrocher une formation en développement personnel ?

Quels arguments pour décrocher une formation en développement personnel ?

quels-arguments-pour-decrocher-une-formation-en-developpement-personnel-

Agnès Wojciechowicz

01/02/2016

Les entreprises rechignent parfois à financer un programme en développement personnel. Un refus qui peut provenir de la difficulté des demandeurs à relier la formation à leur quotidien professionnel. Des experts livrent leurs conseils pour emporter l’adhésion auprès du DRH.

Rattacher la formation au poste

« Aujourd’hui, de plus en plus de directeurs des ressources humaines viennent aux formations et les déploient. Ils y sont donc sensibles », rassure Sylvie Chuffart, formatrice en développement comportemental. Toutefois, « il reste parfois un fantasme autour des formations en développement personnel qui voudrait qu’elles n’ont pas de lien avec le milieu de l’entreprise, note Sylvain Deneux, consultant chez Elegia. Pour convaincre l’entreprise, il faut resituer impérativement le programme dans la sphère professionnelle. » Votre demande de formation doit coller le plus possible aux éléments intrinsèques de votre poste. Par ailleurs, déterminez les compétences que vous souhaitez acquérir ou améliorer et la façon dont elles vont contribuer à votre efficacité dans votre travail.

 

Opter pour un des thèmes majeurs

« La confiance en soi, la gestion des émotions et du stress, l’affirmation de soi, le leadership et l’instauration d’un bon relationnel sont les six grands axes de formations qui correspondent à des besoins spécifiques en entreprise », révèle Alain Duluc, responsable de l’offre développement personnel du groupe de formation Cegos. Votre cursus aura ainsi plus de chance de passer s’il correspond à l’un de ces thèmes avec lesquels les DRH se sont familiarisés depuis quelques années. En outre, « il est préférable d’aller chercher un programme qui approfondisse une compétence déterminée correspondant à un élément clé du poste, plutôt que de recourir à une formation qui englobe tout et pour laquelle il sera difficile d’établir un lien avec l’emploi occupé », complète Alain Duluc.

 

Établir des objectifs précis

Pour mettre toutes les chances de votre côté, la formation doit avoir un objectif défini. « Si elle doit être adaptée aux responsabilités et s’appliquer à un cadre professionnel précis, elle doit également avoir un but que le manager doit démontrer », estime Alain Duluc. « Un cadre qui veut améliorer son leadership mettra en avant les résultats qu’il peut atteindre soit mieux gérer, mobiliser et fédérer ses équipes, tout optimisant le travail en transverse », illustre Sandra Ventureira, experte en management et leadership au sein de l’organisme de formation Demos.

 

Se recentrer sur l’humain

La dimension humaine est de plus en plus présente au sein de la sphère professionnelle. Ces dernières années, elle est même devenue un enjeu majeur. « Ce n’est pas la production qui est l’élément clé dans l’entreprise, ce sont les hommes, souligne Sylvie Chuffart. Lorsque vous vous sentez mal au travail, que vous vous sentez étouffer, que vous avez des difficultés à gérer des équipes, une formation en développement personnel peut vous aider. » N’hésitez pas à appuyer votre envie sur un besoin de bien-être au travail car les DRH y sont de plus en plus attentifs.

 

Éviter les formations "plaisir"

Certains tendent à choisir de manière naturelle des formations qui vont leur faire plaisir, autrement dit des programmes dans lesquels ils vont se sentir à l’aise. Or, votre souhait de cursus sera plus facilement avalisé par votre hiérarchie s’il vient combler vos faiblesses plutôt que vos forces. Comme le rappelle Sandra Ventureira, « un bon orateur va avoir peu de chances de décrocher une formation de prise de parole en public. En revanche, s’il demande un module en gestion des émotions afin de mieux être à l’écoute du client, il l’aura probablement plus aisément. »

 

Préparer une sélection pour mieux convaincre

En amont, identifiez le type de formation que vous souhaitez suivre : un programme introspectif qui vous conduira à mieux comprendre votre mode de fonctionnement ou une boite à outils qui vous donnera des clés sur le comportement à adopter dans une situation donnée. Ensuite, interrogez-vous sur votre niveau : avez-vous besoin de vous perfectionner sur un point précis ou d’acquérir l’alpha et l’oméga d’une compétence clé ? Enfin, laissez un champ d’action au DRH comme le conseille Alain Duluc : « proposez trois programmes pris chez trois acteurs différents de la formation ou au sein d’un même groupe s’il existe un accord d’entreprise. » Prenez le maximum d’informations sur chaque module dans le dessein de montrer que vous êtes préparé et que votre désir de perfectionnement est mûrement réfléchi.

1

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Karim

10/09/2018

à 16:47

Inspirez vous de programme de la culture de leadership

> Répondre

+