1. Accueil >
  2. Formation >
  3. MBA / MS / Masters >
  4. Management général : les formations des dirigeants pour prendre du recul

Management général : les formations des dirigeants pour prendre du recul

management-general--les-formations-des-dirigeants-pour-prendre-du-recul

Marion Senant (avec Campus Channel)

22/06/2015

Se lancer dans une formation en management général pour dirigeant est une démarche éminemment personnelle. Ces cursus s’adressent à des cadres très expérimentés qui veulent prendre du recul sur leur vie professionnelle et trouver un nouveau souffle. Zoom sur trois programmes spécifiques avec notre partenaire Campus Channel.

Passé le cap de la quarantaine, quand on arrive à des fonctions élevées dans une entreprise, on peut ressentir le besoin de faire le point sur ses pratiques de dirigeant. Les programmes en management général ou AMP (Advanced Management Program) s’adressent justement à ces cadres confirmés.

Une formation pour cadre très expérimentés

À la différence des Executive MBA, considérés par beaucoup comme de véritables accélérateurs de carrière, les programmes en management général s’adressent à des managers avec déjà une belle carrière derrière eux. La moyenne d’âge tourne généralement autour de 45 ans et une expérience managériale (et pas seulement professionnelle) de 7 à 10 ans est exigée. « On s’adresse à des membres de Codir (comité de direction, ndlr) », résume Chantal Poty, directeur pédagogique des programmes EML Executive.

>> Découvrir l’oral de l’Advanced Management Program de l’EM Lyon sur Campus Channel

Travailler sa posture de dirigeant

Dans un programme en management général, on ne cherche pas à développer ses compétences techniques, mais à asseoir sa posture de cadre dirigeant. Concrètement, « les participants apprennent des méthodes pour approcher les problèmes de leur entreprise de manière différente », explique Catherine Maillet, directrice scientifique du programme management général de l’entreprise de l’ESCP. Le discours est le même à l’Essec et à l’EM Lyon : cette formation, a pour but d’apporter un nouveau souffle à des cadres seniors pour le dernier tiers de leur carrière professionnelle.

>> Découvrir l’oral du diplôme Manager Dirigeant de l’ESCP Europe sur Campus Channel

Développer sa dimension stratégique

« Les gens qui viennent nous rejoindre savent beaucoup mais ont pris peu de temps pour formaliser ce qu’ils savent », observe Philippe-Pierre Dornier, directeur académique du programme en management général de l’Essec. Ces programmes permettent aux participants de faire le point sur leurs compétences et de leur donner un cadre.  « C’est d’autant plus important pour ces personnes qu’ils arrivent à un âge où on doit commencer à transmettre et on ne transmet bien que ce qu’on a bien conceptualisé, » ajoute Philippe-Pierre Dornier.

>> Découvrir l’oral du programme de management général de l’Essec sur Campus Channel

Des pédagogies variables selon les écoles

Chaque école a développé un programme avec une identité propre. L’EM Lyon, réputée pour ses programmes consacrés à l’entrepreneuriat, s’adresse ainsi clairement aux dirigeants de PME et d’ETI (entreprises de taille intermédiaire), ou à des directeurs de filiales disposant de beaucoup d’autonomie. Chantal Poty insiste sur la pédagogie par l’action proposée par la formation : études de cas, partage d’expérience… les participants au programme AMP suivent un véritable "entraînement" à la direction d’entreprise.

À l’ESCP, l’approche est plus abstraite. Les participants au Diplôme Manager Dirigeant ne sont pas évalués tout au long de l’année. En revanche, on leur demande d’écrire un mémoire mineur d’une cinquantaine de pages et un majeur, plus conséquent (environ 80 pages). Le socle commun est lui validé par la rédaction d’un rapport effectué à après une semaine de diagnostic dans une entreprise.

L’Essec, elle, a à cœur de formaliser les connaissances de ses étudiants. Le parcours en management général est structuré autour de la prise de décision stratégique. Le programme s’attache aussi bien à renforcer certains hard skills indispensables pour intégrer un Codir, comme la finance, mais aussi à permettre aux participants de déplacer leur regard avant de prendre une décision, grâce à des ateliers, comme celui de géopolitique.

Choisir son rythme en accord avec son activité professionnelle

Là encore, chaque école a sa formule. L’ESCP Europe propose le programme le plus flexible. Celui-ci s’effectue normalement en 18 mois, mais les participants peuvent suivre les cours à leur rythme dans la limite de cinq ans. Chaque participants passe par un socle commun de 21 jours de cours (3 jours par mois), suivi d’une semaine en entreprise pour le diagnostic et enfin de deux ou trois spécialités (entre 9 et 21 jours chacune). Il est également possible de suivre ce programme par le biais d’une VAE (validation des acquis de l’expérience).

L’Essec propose le cursus le plus compact : le programme de management général dure 10 mois (avec une rentrée au printemps) et se déroule le week-end. L’école propose également un AMP (Advanced Management Program) réparti sur 6 jours (entre juin et octobre). Pour ceux qui veulent se sentir accompagnés plus régulièrement, l’AMP de l’EM Lyon dure 14 mois, à raison d’une journée et demi de cours deux semaines sur trois.

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+