1. Accueil >
  2. Formation >
  3. MBA / MS / Masters >
  4. MBA, MS, Master : quel diplôme choisir ?

MBA, MS, Master : quel diplôme choisir ?

mba-ms-master--quel-diplome-choisir--

Sylvie Laidet

04/03/2011

Obtenir un diplôme en cours de carrière offrirait aux cadres de nouvelles perspectives de carrières. MBA, mastère spécialisé (MS), master professionnel... la palette des formations diplômantes est large. Nos conseils pour sélectionner une formation adaptée à votre profil.

Le MBA (master of business administration)

C'est quoi ?

Un label davantage qu'un diplôme. En tout cas, l'une des rares formations généralistes en management reconnue dans le monde entier. Au programme : des cours de marketing, de finance, de stratégie, de management... Et des études de cas, parfois prestigieuses. Tout ce qu'un top manager doit maîtriser pour avoir une vision globale de l'entreprise.

C'est pour qui ?

Les MBA full time, à savoir à temps complet, s'adresse à des jeunes cadres ayant entre trois et cinq d'expérience souhaitant accéder rapidement à des postes de direction fonctionnelle. Les MBA part time, autrement baptisé Executive MBA s'adressent à des cadres confirmés, soucieux de parfaire leurs connaissances

C'est combien ?

Entre 15 000 et 80 000 euros selon la renommée de l'établissement.

Les plus ?

L'ouverture internationale des formations, qu'il s'agisse de MBA dispensés à l'étranger ou en France mais très ouverts à l'international. Et ce, notamment grâce à la possibilité offerte de passer quelques mois dans un établissement étranger partenaire.

Les moins ?

A plein temps, ces programmes nécessitent de faire un break dans sa carrière. Donc attention à bien anticiper le retour de formation.

 

Le master 2(MP)

C'est quoi ?

Un bac+ 5 délivré par les universités. Selon les cas, il s'agit de formations généralistes ou spécialisées (achat, logistique, informatique, marketing, développement durable...).

C'est pour qui ?

Les MP sont la cible privilégiée des jeunes titulaires d'une licence mais les facs accueillent aussi des cadres en formation continue notamment dans le cadre d'une validation des acquis de l'expérience (VAE). Compte tenu de leur expérience professionnelle, ils sont en général dispensés d'une partie des cours.

C'est combien ?

Entre 5000 et 15 000 euros.

Le plus ?

Leur prix tout de même plus abordable que les MBA ou les mastères spécialisés.

Le moins ?

Contrairement à un MBA par exemple, ces MP permettent plus difficilement le grand saut l'international.

 

Les mastères spécialisés (MS)

C'est quoi ?

Ce label, très franco-français, délivré par la conférence des grandes écoles (CGE), correspond en fait un bac+6. Il n'est pas visé par l'Etat. Il donne la possibilité aux candidats d'approfondir un domaine de compétence et donc de devenir THE expert sur le sujet. Ou deuxième finalité : l'acquisition d'une double compétence en complément de la formation initiale. Par exemple, un ingénieur qui se lance dans un MS en finance ou en ressources humaines. Ces programmes comptent des enseignements théoriques et pratiques à l'école mais aussi la rédaction d'une thèse professionnelle menée dans le cadre d'une mission en entreprise (minimum 4 mois). Si l'employeur finance le MS, la mission peut très bien être réalisée dans cette entreprise.

C'est pour qui ?

Des cadres affichant entre 8 et 10 ans d'expérience soucieux d'approfondir un domaine d'expertise ou de se reconvertir dans une autre fonction en interne ou en externe.

C'est combien ?

Entre 10 000 et 20 000 euros

Le plus ?

Délivrés par les grandes écoles, ces MS permettent d'accéder aux réseaux d'anciens de ces établissements. Un carnet d'adresses très très fourni.

Le moins ?

Les MS sont un peu victimes des modes. Il n'y a qu'à voir le nombre de MS en rapport avec le développement durable, la gestion des risques suite à la crise... Pour des cursus très ciblés, il convient donc de s'assurer que des entreprises sont bien associées au programme et donc que potentiellement cette expertise est monnayable sur le marché de l'emploi.

 

Sylvie Laidet © Cadremploi.fr

7

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+