Comment développer votre réseau relationnel ?

Cadremploi

Une embauche sur deux se fait en France grâce aux réseaux et à la cooptation. Au même titre que votre formation et votre expérience, votre réseau est un actif clé de votre capital professionnel. Les relations personnelles et professionnelles que nous avons construites nous fournissent les meilleures opportunités pour trouver un emploi, être plus mobile ou obtenir de nouveaux clients. Comment identifier, développer et entretenir son réseau ? Nous sommes allés à la rencontre de quelques coachs et autres experts du networking.
Comment développer votre réseau relationnel ?

Identifier votre réseau

Selon la théorie des six degrés, vous êtes virtuellement relié à tout individu sur terre par une chaîne de 6 personnes au maximum. Définitivement démontrée cette théorie ? En tout cas, le potentiel de votre réseau est vaste et vous comptez sûrement parmi vos proches des maillons susceptibles de joindre directement ou indirectement le chef d’entreprise ou l’acheteur qui vous intéresse. Ne méprisez pas certains de vos contacts, dressez une liste exhaustive de toutes les personnes que vous connaissez.

Les premières bases de votre réseau sont à chercher dans l’histoire commune que vous vous reconnaissez avec certaines personnes : votre entourage familial, vos camarades de lycée et d’études, vos partenaires de loisirs, vos anciens collègues, clients et autres pairs côtoyés dans les organisations professionnelles… Autour de vous se trouve déjà le terreau qui vous permettra d’étendre votre rayon d’action

 

Élargissez votre réseau

Tout est effort, développer un réseau exige un investissement important de votre part et la pro-activité est de rigueur.

 

Capitalisez sur les réseaux professionnels déjà existants

Rejoignez les réseaux d’entrepreneurs sur la base de votre appartenance, de vos centres d’actions et d’intérêts, de votre minorité. Ainsi un PDG pourra adhérer à un réseau de dirigeants, un jeune fondateur à un club de créateurs d’entreprises, une professionnelle de l’Internet à un club d’entrepreneuses de la nouvelle économie… Multiples, ces réseaux sont souvent dynamiques et constituent des viviers de contacts porteurs.

 

Indépendants, jouez la carte du travail en réseau

Travaillez selon le modèle d’une entreprise virtuelle. Concevez par exemple une offre de services multi-compétences avec des professionnels complémentaires à votre activité. À partir d’un réseau, des partenariats, ponctuels ou durables, pourront être mis en place. Non seulement vous renforcez l’attractivité de votre offre, mais vous multipliez votre potentiel commercial proportionnellement aux membres du réseau

 

Donnez du temps et des compétences

Il faut savoir semer pour récolter. Mettez vos compétences au service d’une association ou d’un réseau de parrainage de jeunes entreprises à titre gracieux ou à moindres frais. Le temps que vous aurez investi augmentera le rayon d’action de votre réseau.

 

Consolidez les liens avec vos clients et partenaires

C’est ce qu’a fait Christophe, développeur indépendant, en prenant une participation au capital d’une société en contrepartie d’une prestation régulière. Il est ainsi devenu membre d’une association de business angels qui lui a ouvert son carnet d’adresses. Sa recherche de nouveaux clients en est depuis facilitée.

 

Favorisez les dynamiques de rencontres

La fréquentation des chambres de commerce, salons professionnels et autres colloques, vous fournira aussi souvent l’occasion de discuter plus longtemps et de lier de nouveaux contacts ciblés.

 

Entretenez votre réseau

Votre réseau n’est pas un acquis, tel un arbre aux nombreuses ramifications, il suppose un entretien attentif.

 

Gardez le contact et maintenez votre carnet d'adresse à jour

La vie sépare, c’est bien connu ! Maintenez des liens. Au-delà de la dimension relationnelle, il est crucial que l’on soit au courant de vos évolutions et que vous suiviez la situation de chacun si vous voulez actionner utilement votre réseau.

 

Favorisez les occasions de rencontres

Plus activement, assistez ou mieux prenez une part active aux soirées-débats de vos clubs d’anciens de grands groupes ou d’études… Rien ne remplace un contact direct. Sans attendre, profitez d’un événement pour rassembler vos meilleurs contacts, une exposition sans rapport direct avec votre activité. Plus activement, assistez ou mieux prenez une part active aux soirées-débats de vos clubs d’anciens de grands groupes ou d’études… Rien ne remplace un contact direct. Sans attendre, profitez d’un événement pour rassembler vos meilleurs contacts, une exposition sans rapport direct avec votre activité. Plus il existe de liens entre les différents membres de votre réseau, plus il sera dynamique.

 

Soyez disponible et pro-actif au sein de votre réseau

Un réseau exige des relations de réciprocité. Bettina Soulez, auteur du livre «Cultivez votre réseau relationnel» donne cette excellente définition : «Un réseau formel réussi est bâti sur l’échange, la confiance, l’estime pour les compétences et les spécificités de chacun ; il tient la route si chaque membre peut donner un jour à autrui autant ou plus que ce qu’il a lui-même reçu».
L’art de saisir les opportunités et d’être proactif. Vous êtes contacté par un chasseur de tête ? Allez-y même si vous n’êtes pas intéressé. Ainsi vous aurez établi un contact personnel avec ce chasseur. Si vous lui suggérez le nom d’un contact susceptible d’être intéressé, ce dernier vous sera en outre reconnaissant ainsi que le chasseur, que vous aurez aidé.

Savoir solliciter son réseau

Activer son réseau est un art difficile et le respect de quelques règles cardinales s’impose.

 

Être positif

En vous recommandant à un client ou à un employeur, la personne sollicitée s’engage personnellement auprès de ce dernier. Il est dès lors capital de la rassurer sur vos aptitudes. Ne vous placez pas en situation de quémandeur, sachez vous vendre : vous ne demandez pas une faveur, mais saisissez une opportunité de rapprochement.

 

Faire preuve de clarté et d’anticipation

Avant de solliciter quelqu'un, réfléchissez à votre demande. Les gens ont souvent peu de temps et ne savent pas toujours comment vous aider. Facilitez-leur la tâche en formulant précisément vos attentes et en suggérant si possible la façon dont votre interlocuteur peut vous assister.

L’impact d’un « Je suis licencié, si tu connais quelqu'un dans les RP…» est évidemment moindre que je « Je recherche un poste de consultant dans les RP. J’ai 12 années d’expérience avec une spécialisation dans les hautes technologies. Je crois que ton ami Dupont dirige une agence de relations presse dans un domaine très connexe, peut-être pourrions-nous nous rencontrer»

Un juste équilibre ni trop passif, ni trop volontariste. Une relation risque de se fermer à qui se montrera trop conquérant ou dominateur, voire manipulateur. Néanmoins, n’hésitez pas à relancer votre contact au détour d’une conversation ; ce qui est crucial pour vous ne l’est pas nécessairement pour lui et il peut avoir oublié.

Cadremploi
Cadremploi

Vous aimerez aussi :