Travailler au Canada

Publié le 02 janvier 2014 La rédaction Cadremploi

Opportunités d'emploi, perspectives d'évolution attractives, taux de chômage bas, niveau de vie élevé,... Le Canada est un pays particulièrement séduisant pour les candidats à l'expatriation. Les Français en ont d'ailleurs fait une destination privilégiée pour y travailler puisque leur nombre est estimé à 150 000 à travers le pays.

Conditions d’accès au travail au Canada

Pour pouvoir travailler au Canada, deux cas de figures s'appliquent : le travail temporaire et la résidence permanente.

Différents permis de travail temporaires peuvent être demandés auprès de l'ambassade du Canada en France. Il s'agit du :

- Permis vacances travail (PVT), valable un an.

- Permis Jeunes Professionnels (JP), valable 18 mois.

- Permis de Travail Fermé et permis de Travail Ouvert, valables un an.

Les deux premiers sont exclusivement réservés aux 18-35 ans. Seuls le PVT et le permis de Travail Ouvert permettent de travailler pour plusieurs employeurs et ne nécessite pas d'avoir trouver une entreprise avant de faire une demande.

Les démarches pour la résidence permanente s'effectuent au niveau provincial (le Québec par exemple) et fédéral (le Canada) à partir du site de l'immigration : Citoyenneté et immigration Canada. À noter que la résidence permanente est valable cinq ans et permet de faire une demande de citoyenneté canadienne.

Le niveau de salaire

Le salaire minimum en vigueur est défini par chacune des provinces du Canada : il se situe aux alentours de 10 dollars canadiens de l'heure. Il est réévalué tous les ans dans certaines provinces. Le salaire moyen, hors agriculture, au Canada est évalué à environ 3 600 dollars canadiens mensuel. Il augmente de quelques points chaque année.

Le temps de travail et les congés

La durée normale du travail hebdomadaire est fixée à 40 heures et ne peut excéder 48 heures. Au-delà de 40 heures, les heures supplémentaires doivent être payées au taux normal majoré de moitié. Le nombre de jours de congés payés s'élève à dix par an et celui des jours fériés à neuf.

Fiscalité : où payer ses impôts ?

Au Canada, se côtoient deux types de taux d'imposition sur les revenus : fédéral et des provinces et territoires. Au niveau fédéral le taux varie entre 15 % pour les revenus les plus faibles et 29 % pour les plus élevés. Les provinces et territoires appliquent leurs propres taux progressifs (entre 4 % et 21 %), sauf l'Alberta qui a un taux fixe de 10 %. Les trousses de déclarations sont disponibles auprès de l'Agence du revenu du Canada (ARC) à partir du mois de février. Les déclarations et paiements sont à produire avant le 30 avril.

Les assurances sociales

Tous les salariés cotisent pour l'assurance-emploi. Elle prévoit notamment des prestations de perte d'emploi, maladie, maternité, parentales,...

Lors de la perte d'emploi, les prestations ne sont versées qu'aux personnes n'en étant pas  responsable (travail saisonnier, licenciement,...) et ayant travaillé au moins 52 semaines à la date de la demande. Le taux de base pour le calcul des indemnités est de 55 % de la rémunération hebdomadaire moyenne.

Le système de retraite

Les salariés cotisent pour la Pension de Sécurité Vieillesse. La pension de retraite peut être perçue à partir de 60 ans sans pour autant être obligé d'arrêter de travailler. Un accord a été conclu entre la France et le Canada qui prévoit la prise en compte du temps passé au Canada pour l'octroi de la retraite française. Pour en bénéficier, il faut conserver les preuves des cotisations enregistrées au Canada.

Les secteurs qui embauchent au Canada

Le Canada connaît une pénurie grandissante de travailleurs qualifiés dans les secteurs des industries de la fabrication, de l'automatisation, de l'énergie et au sein des services publics. Globalement tous les secteurs d'activité sont pourvoyeurs d'emploi. Ce sont les employés qualifiés et expérimentés qui sont plus particulièrement recherchés des employeurs.

Bon à savoir

Les deux langues officielles au Canada sont l'anglais et le français. L'anglais est la plus répandue dans l'ensemble des provinces, sauf au Québec. Attention toutefois, la maîtrise de l'anglais y est malgré tout demandée par les employeurs car les échanges professionnels se font souvent dans les deux langues.

Trouver du travail au Canada avec le réseau international « The Network »

Pour consulter des offres d’emploi aux Canada, visitez le site Workopolis.com.

La rédaction Cadremploi
La rédaction Cadremploi

Vous aimerez aussi :