1. Accueil >
  2. international >
  3. sommaire >
  4. Travailler en Angleterre : les "do's and don't"

Travailler en Angleterre : les "do's and don't"

travailler-en-angleterre--les-dos-and-dont

Margo Durand

22/02/2016

Quand on parle de l’Angleterre, ou plutôt du Royaume-Uni, attention à ne pas tomber dans le "piège de la proximité ". Londres a beau être à quelques heures de train de Paris, le dépaysement est total pour un Français qui souhaite s’installer outre-Manche. Zoom sur les méthodes de travail britannique avant de traverser le Channel.

Ponctuality = morality

Les Anglais donnent au temps une valeur essentielle : les emplois du temps sont généralement respectés, les projets sont livrés dans les délais prévus et les interruptions sont peu appréciées. Les réunions commencent à l’heure et suivent un ordre de jour préétabli.  Ainsi, il est préférable de ne pas fixer de date butoir si l’on n’est pas sûr de la respecter. Et pour une réunion : entrez dans une pièce alors que celle-ci a déjà commencé et vous serez reçu « like a hair on the soup » !

« Would you like to … ? »

La communication anglaise, y compris dans le milieu professionnel, est discrète et énigmatique. La politesse anglaise exige égards et distances. Dans ces circonstances, il serait trop abrupte et invasif des donner des ordres directs. Si votre chef vous demande si vous aimeriez faire quelque chose, ceci n’est pas une question, c’est un ordre et il doit être respecté. Si vous voulez donner un ordre à un de vos coéquipiers, demandez-lui si cela ne le gênerait pas de le faire et il le fera. Si vous le lui dites directement… il ira boire une tasse de thé !

The efficient manager

De culture latine, la France privilégie le respect des supérieurs à l’harmonie ou la prise d’initiative, contrairement à l’Angleterre.

Un manager efficace en France est le capitaine d’un vaisseau : il dirige son équipe et prend les décisions seul. Plutôt formel, il est souvent capable de faire de longs discours, montrant son érudition et son éducation. Le plus souvent, c’est un spécialiste dans son domaine plutôt qu’un manager du métier. 

En Angleterre, le manager efficace est plutôt un coach, informel, qui cherche à créer une harmonie dans son équipe pour que tous jouent le jeu le mieux possible ensemble. Pas de grands discours, la communication est concise. Il attend de ses employés de se mettre rapidement en action et, en conséquence, accepte beaucoup plus facilement l’erreur qu’un manager français. Il manifestera aussi sa reconnaissance mais sans beaucoup d’effusion.

Pour les Anglais, le travail est avant tout un lieu de démocratie.  Les idées de « fairness » et d’harmonie sont primordiales dans la prise de décision : un manager anglais cherchera le consensus et consultera ses collègues avant de prendre une décision. 

Au pub : « This round’s on me ! »

Si les Anglais sont discrets au travail, ils le seront nettement moins en dehors, dans un pub.  D’après la sociologue anglais Kate Fox : « L’importance du pub dans la culture anglaise ne peut pas être sous-estimée […] Ils sont fréquentés par toute classe sociales, tout âge et tout métier. »  Allez-y donc rejoindre vos collègues anglais qui discuteront plus facilement sans les contraintes de la vie quotidienne et avec une bière à la main. Le chef direct se joindra souvent à son équipe. Par contre, au bureau le lendemain, ne soyez ni surpris ni déçu de retrouver l’atmosphère habituelle.

« I’m sorry she’s in a meeting at the moment. »

Pour travailler en Angleterre il est important de connaitre les règles implicites des meetings. Il y a un comportement à respecter : les réunions commencent à l’heure, il n’est pas accepté de travailler sur son ordinateur ou son téléphone pendant la réunion, les gens parlent les uns après les autres, sans apartés. Il n’est donc pas rare que les Anglais soient souvent injoignables car en réunion.

Le but de la réunion n’est pas de débattre, comme c’est souvent le cas en France, mais de suivre un processus pour passer à l’action et atteindre des buts précis. Elle se finit souvent avec un plan d’action.  Une grande différence est à noter : en Angleterre, le conflit et la critique n’ont jamais (jamais !) leur place en réunion, cela se règle toujours (toujours !) en dehors.

Jouez « fairplay »

Outre-Manche, les affaires sont frappées des sceaux de la démocratie et du « fairplay ».  Voici quelques petits conseils qui pourraient faire une grande différence dans vos rapports professionnels.

- Comprenez qu’une atmosphère informelle n’indique pas un manque de sérieux.

- Privilégiez toujours les accords « win-win ».

- Ne serrez la main qu’à la première rencontre, pas tous les jours.

- Évitez toute démonstration excessive d’émotions.

- Ne confondez surtout pas Britanniques avec Anglais.

- Laissez vos collaborateurs travailler en toute indépendance.

- Abstenez-vous de toute critique devant d’autres personnes.

- Faites très attention en essayant d’utiliser l’humour anglais.

4

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

wassim

17/01/2017

à 13:28

Dom

23/02/2016

à 14:44

le conflit et la critique n’ont jamais (jamais !) leur place en réunion : pas d'accord quand on voit le cirque et le chantage que fait Cameron pour arracher des concessions à l'Europe sans faire partie de l 'euro groupe...

> Répondre

En réponse à Dom

Brown, Matthew

25/02/2016

à 13:48

Vous n'avez rien compris.

> Répondre

Thomas Warot

23/02/2016

à 14:30

Thank you Margot,

as usual we learn autant à propos des anglais que des français… C'est tentant, ça pointe bien certains de nos points à améliorer…

> Répondre

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte