1. Accueil >
  2. Jeunes diplômés >
  3. Actualité >
  4. Les entreprises préférées des jeunes diplômés pour débuter leur carrière

Les entreprises préférées des jeunes diplômés pour débuter leur carrière

les-entreprises-preferees-des-jeunes-diplomes-pour-debuter-leur-carriere

Marion Senant

08/06/2014

Quand on parle de premier job, il y a les entreprises qui font rêver les jeunes diplômés... et celles qui font du bien à leur carrière. Cadremploi et Happy at Work dressent le palmarès de ces sociétés où il fait bon être junior.

Un premier job, c’est un enjeu important : à la fois aboutissement de ses études et point de départ d’une (longue) carrière. Pour un jeune diplômé, pas facile de savoir à quoi s’attendre au moment de postuler. Cette première enquête « HappyStarters – les entreprises où les jeunes diplômés sont heureux » a permis de dégager un classement des entreprises où les jeunes se sentent le mieux accueillis et accompagnés dans leur premier emploi.

Rang Entreprises > 5000 salariés Note /5
1 Alstom  3,29 
2 Groupe Caisse d'Epargne 3,24 
3 Decathlon 3,21 
4 Leroy Merlin

Atos

3,18 
5 Peugeot Citroën Automobile PSA 3,15 
6

SNCF

3,14 
7 Orange

Electricité de France - EDF

3,13 
8 Carrefour  3,12 
9 Mazars  3,04 
10 Accenture  3,02 

 

 

Rang Entreprises < 5000 salariés Note /5
1 Extia 3,45
2 Celio France 3,39
3 Solucom 3,37
4 Berger-Levrault 3,36
5 Sephora 3,25

*Enquête réalisée à partir des avis de 3171 jeunes diplômés, travaillant dans 320 organisations en France par meilleures-entreprises.com.

 

Le travail "bien fait": première motivation des jeunes diplômés

Qu’est-ce qui rend un jeune diplômé heureux ? C’est d’abord la sensation de bien faire son travail (70,8%). L’engagement et la prise de responsabilité sont également plébiscites par les juniors (65%) ainsi que l’ambiance de travail (61%). « Ce qui me plaît le plus dans mon entreprise est sans aucun doute la bonne ambiance de travail. Une ambiance saine, sérieuse et dynamique qui est le fruit d’un bon esprit d’équipe et d’un management accessible et ouvert aux idées de chacun », explique ainsi un ingénieur commercial qui a répondu à l’enquête.

Ces trois éléments combinés permettent aux jeunes diplômés d’être globalement plutôt satisfaits de leur sort. 60% d’entre eux aiment leur mission et ce qu’ils entreprennent au quotidien. En revanche, ils estiment manquer de feedback. Les deux tiers d’entre eux souhaiteraient des retours plus fréquents de leurs managers sur la qualité de leur travail.

Le salaire est également un problème. Est-ce parce qu’ils n’avaient pas pris conscience de la réalité du marché du travail lorsqu’ils étaient étudiants ? Seulement 31% d’entre eux se déclarent satisfaits de leur niveau de rémunération.

Les atouts des entreprises qui attirent le plus les jeunes diplômés

Audit : Ce secteur offre un cadre structuré pour développer ses compétences. La multiplicité et le rythme des missions permettent des retours fréquents sur les réalisations des salariés juniors. Autrement dit, l’évaluation de la performance est régulière et les objectifs fixés sont clairs et bien expliqués.

IT : Dans ce secteur, le savoir-faire et l’expertise demandés stimulent les jeunes diplômés et les incitent à s’impliquer fortement dans des missions qui favorisent le développement professionnel. Par exemple, c’est une tendance de fond pour une entreprise comme Solucom (85,7%). Tandis que chez Atos, les collaborateurs juniors sont particulièrement fiers de leurs produits (76,9%).

Distribution : Les jeunes diplômés évoluant dans le secteur de la distribution apprécient le niveau de confiance et de responsabilité qui leur est accordé. Gérer directement un chiffre d’affaires, mettre en valeur ses produits, être au contact des clients - ces activités très concrètes poussent les jeunes managers à se dépasser sur le terrain. On retrouve ces particularités dans des entreprises comme Décathlon et Leroy-Merlin où les trois quarts des jeunes diplômés disent trouver du sens à leur travail au quotidien, grâce aux responsabilités qu’on leur confie.

L’étude HappyStarters met également en lumière les métiers liés aux services à la personne comme : les services aux particuliers, l’hygiène, la sécurité… où presque 20% des jeunes diplômés trouvent leur premier emploi.

Marion Senant © Cadremploi

1

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

julius

09/06/2014

à 15:58

oui et bien c pas ce que l on dit pour psa

> Répondre

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte