Les jobs de rêve se multiplient

Publié le 28 juin 2013 Elodie Buzaud

  1. Leur job ? « Aventurières »
  2. Testeuse de maillot à Hawaï
  3. Des opérations qui font des jaloux ?

Elisa Detrez, 28 ans, jeune diplômée en marketing et en tourisme, a décroché cette année l’un des six meilleurs jobs du monde, proposés par l’Office du tourisme d’Australie. Son job ? « Park ranger » dans le Queensland, autrement dit, garde-forestier, auprès des koalas et des kangourous… La jeune femme n’est pas la seule française à avoir dégoté un métier qui fait rêver cette année. Depuis le succès qu’a connu l’opération menée par l’Office du tourisme d’Australie, en 2009, d’autres « employeurs » ont voulu proposer eux aussi des emplois qui font fantasmer les jeunes diplômés.

Source : la page Facebook d'Elisa Detrez.

Leur job ? « Aventurières »

C’est ainsi que Margaux et Marie, toutes deux 25 ans, sont devenues « aventurières » et Mylène, 30 ans, « caméraman », pour le compte de Bedycasa, site de location de chambres chez l’habitant, qui propose ces postes pour la deuxième année. Elles devront promouvoir la marque via leur blog, dans le monde entier pendant deux mois.

Source : le blog de Bedycasa.

Testeuse de maillot à Hawaï

Si les jeunes femmes sont déjà parties, à Londres et à Johannesburg, les deux premières étapes de leur parcours de deux mois, celle qui remportera le poste de « testeuse de maillot de bain », n’est pas encore à Hawaï, son lieu d’affectation pour Etam. C’est la première fois que la marque de lingerie et de prêt-à-porter propose un tel poste pour faire parler d’elle. Pour l’heure, un seul est à prendre et l’heureuse élue sera connue du grand public le 2 juillet.

Source : le site Le meilleur job de l'été d'Etam.

Des opérations qui font des jaloux ?

Proposer un tel boulot n’est pas forcément aisé. Pour preuve, l’agence d’intérim Adecco avait prévu d’offrir non pas un, mais 80 jobs dans le monde entier à un jeune diplômé. Pour des raisons que l’entreprise ne révèle pas, l’opération est en suspens pour le moment… Ces jobs « de rêve » commencent-ils à agacer ? Les sociétés craignent-elles de ne plus donner envie aux jeunes diplômés de travailler pour des postes « normaux » ?

Elodie Buzaud @ Cadremploi.fr

Elodie Buzaud
Elodie Buzaud

Le travail et l’écologie sont mes thématiques de prédilection. En tant que journaliste indépendante, je cherche notamment à répondre aux questions que posent ces deux sujets pour mieux comprendre comment le travail, et les travailleurs, peuvent contribuer à la transition écologique.

Vous aimerez aussi :