Portage salarial : une relation à trois

Cadremploi

Le portage salarial est une relation tripartite entre vous, consultant porté, vos clients et la société de portage salarial. Mais qui négocie avec le client ? Qui facture ? Qui paie votre salaire ? Vos questions, nos réponses.
Portage salarial : une relation à trois

Qui négocie le contrat de prestations ?

La négociation du contrat de prestations, à savoir ce que vous allez réaliser pour votre client final, vous incombe. « C’est au consultant porté de prospecter et de négocier avec son client ses conditions d’intervention et de facturation », détaille Géraldine Morvan, chargée de ressources humaines chez Cadres en Mission.

Qui signe le contrat de prestations ?

Cette fois, c’est la société de portage et votre client qui paraphent ce document. « Le nom du consultant porté apparaît dans le contrat comme intervenant », précise-t-elle.

Que se passe-t-il une fois le contrat de prestation signé ?

« A réception de ce document, nous, société de portage salarial, embauchons le consultant . Il signe alors un contrat de travail en bonne et due forme », stipule Géraldine Morvan.

Qui déclenche la facturation des honoraires ?

En général via la plateforme en ligne de la société de portage, c’est le consultant qui demande l’envoi de la facture à son client. « A partir du moment où le consultant porté nous le demande, nous adressons la facture au client dans les 48 heures », illustre cette spécialiste du sujet.

Qui encaisse les honoraires ?

La société de portage salarial encaisse les honoraires versés par le client et les transforme en salaire pour le consultant porté.

Quel est l’interlocuteur privilégié du client final ?

Tout dépend du sujet à traiter. « S’il a une question d’ordre opérationnel ou relevant de la négociation commerciale, il se rapproche du consultant. En revanche, s’il s’agit de questions relatives à la facturation ou au paiement, le client en réfère à la société de portage salarial », précise Géraldine Morvan.

Quelles sont les relations entre le consultant et la société de portage ?

« Au début d’une relation de portage salarial, ces relations peuvent être quotidiennes car le consultant a besoin d’être accompagné dans la prise en main de notre plateforme informatique. Nous lui expliquons également très simplement que sa rémunération est liée à la facturation de son client et qu’il peut ensuite gérer son enveloppe à sa guise », observe-t-elle. La société de portage salarial verse chaque mois un salaire minimum conventionnel à ses consultants. « Mais si le montant de leur « compte consultant » est positif, ils peuvent décider de percevoir plus, ou bien lisser leur salaire au fil des mois », explique la chargée de ressources humaines de Cadres en Mission. Autrement dit, même si vous n’êtes plus en mission et que votre contrat de travail court toujours, vous avez la possibilité d’être rémunéré pour des heures de prospection commerciale si votre compte consultant est toujours créditeur.

Cadremploi
Cadremploi

Vous aimerez aussi :