Télétravail : conseils, actualités et droits du salarié

Le télétravail permet de travailler en dehors des locaux de son entreprise. Si cette pratique était peu courante auparavant, elle s'est largement généralisée avec l'épidémie de Coronavirus. Popularisée en 2021 par les ordonnances Macron, elle est aujourd'hui grandement recommandée, au minimum quatre jours par semaine. Bien mis en place, le télétravail permet d’assurer, la continuité de l’entreprise.

Télétravail et Covid-19, jusqu'à quand le télétravail sera-t-il recommandé ?

Avec les récentes mesures liées à l'épidémie de Covid-19 de couvre-feu et de reconfinement dans 16 départements, le télétravail est grandement recommandé à tous les salariés pouvant exercer leur métier à distance. Sur la base du volontariat, et avec l’accord de l’employeur, le salarié peut se rendre une journée par semaine sur site. Les 4 journées restantes sont en revanche toujours recommandées en télétravail, afin d’éviter au maximum les déplacements dans les transports et la propagation de la Covid-19 en entreprise. Pour en savoir plus sur les conditions d’assouplissement du télétravail en juin 2021, n’hésitez pas à consulter gratuitement notre article dédié.   

Définition du télétravail

Les ordonnances Macron de 2017 ont permis aux salariés de découvrir le télétravail, et d’en préciser le cadre juridique. Véritable mode de travail à distance, c’est-à-dire hors des locaux de l’entreprise, il permet à son utilisateur de poursuivre son activité professionnelle en utilisant des moyens de communication et d’information dématérialisés. Télétravail, que dit la loi ? Le Code du travail nous en livre une définition précise : « le télétravail désigne toute forme d'organisation du travail dans laquelle un travail qui aurait également pu être exécuté dans les locaux de l'employeur est effectué par un salarié hors de ces locaux de façon volontaire en utilisant les technologies de l'information et de la communication » (C. trav., art. L1222-9).

Le télétravail est à distinguer du travail en remote. Dans le second cas, le travail s’exerce en totalité à distance, dans un lieu qui n’est pas l’entreprise. Le travail en remote se différencie donc avec le télétravail, où le lieu principal de travail est l’entreprise.

Études et témoignages de cadres en télétravail

Salariés : comment se mettre au télétravail ?

Hors période de Coronavirus, la mise en place du télétravail n’est pas de droit pour le salarié. Le télétravail est encadré par le Code du travail et est soumis à une procédure.

Si le salarié souhaite mettre en place le télétravail, deux cas de figure coexistent :

  • Un accord collectif, ou une charte élaborée par l’employeur avec avis favorable du CSE, prévoit le télétravail dans l’entreprise : il est mis en place selon le process et les conditions prévus dans le document.
  • En l'absence de charte ou d'accord collectif, lorsque le salarié et l'employeur conviennent de recourir au télétravail, ils formalisent leur accord par tout moyen. Dans cette 2e hypothèse, l’employeur peut refuser la demande de télétravail du salarié.

Bon à savoir : en cas de circonstances exceptionnelles ou de force majeure, comme une pandémie ou une catastrophe naturelle, le télétravail peut être imposé par l'employeur sans l'accord des salariés. La mise en œuvre du télétravail dans ce cadre ne nécessite aucun formalisme particulier.

Employeurs : comment mettre un salarié en télétravail ?

Si vous êtes employeur et que vous souhaitez formaliser la mise en place du télétravail dans votre entreprise, votre accord collectif, ou charte, doit préciser :

  • les conditions de passage en télétravail ;
  • les conditions de retour à une exécution du contrat de travail sans télétravail ;
  • les modalités d'acceptation par le salarié des conditions de mise en œuvre du télétravail ;
  • les modalités de contrôle du temps de travail ou de régulation de la charge de travail ;
  • la détermination des plages horaires durant lesquelles le salarié en télétravail peut habituellement être contacté.

Qui doit payer les frais et le matériel liés au télétravail ?

Abonnement internet, forfait téléphonique, achat de fournitures de bureau, chauffage, électricité… Qui, de l’employeur ou du salarié, doit prendre en charge les coûts liés au télétravail ? La réponse à cette question n’est pas si évidente que ça, notamment car le droit a évolué ces dernières années sur ce sujet.

Vous voulez en savoir plus ? Notre article consacré à l’indemnité de télétravail répond à toutes vos interrogations.

Conseils pour bien vivre son télétravail

Conserver sa motivation et son efficacité, rester serein et productif, ne sont pas forcément choses évidentes en télétravail, et dépendent beaucoup de la personnalité de chacun.

Que vous soyez manager ou non, quelques petites astuces peuvent vous permettre d’améliorer votre quotidien professionnel, même à distance. Un espace de travail confortable, des outils de communication performants, sans oublier les cafés virtuels pour maintenir le lien avec les équipes, sont la clé pour vivre au mieux votre télétravail.