Quelles sont les missions ?

Contexte du stage:

Le stage proposé ici s'inscrit dans une collaboration entre EDF et le CEA LIST pour améliorer le contrôle des tuyauteries Ciment Béton Ame Tôle (CBAT) : ces tuyauteries, dont la paroi est composée d'un empilement d'une couche de béton centimétrique, d'une âme métallique millimétrique et d'une couche de béton armé centimétrique, sont utilisées dans différents circuits d'eau des centrales nucléaires.

De ce fait, leur âme est soumise à de la corrosion qui peut mener au perçage de l'âme. Leur structure les rendant difficiles à contrôler, diverses techniques ont été évaluées ces dernières années.



L'objectif de ce stage est d'évaluer l'utilisation d'ondes ultrasonores soit de volume, soit guidées. Les ondes de volume à haute fréquence permettent de mesurer localement une épaisseur. Toutefois, la présence du béton de part et d'autre de l'âme risque de complexifier l'analyse des signaux. Par ailleurs, les ondes guidées permettent d'évaluer l'épaisseur par des algorithmes de tomographie sur des zones étendues. Ces méthodes ont été testées dans des structures plus simples (tuyauterie monocouche). La difficulté est alors de trouver si des modes sensibles à la variation d'épaisseur de l'âme existent et comment les exciter et les mesurer le cas échéant.

Le stage se décomposera en deux parties : tout d'abord, une première étude se concentrera sur l'utilisation d'ondes de volume dans ces structures. Elle visera à déterminer quels paramètres sont envisageables pour le contrôle des tuyauteries CBAT, en prenant en compte notamment la présence du béton et l'épaisseur de
l'âme. Dans un second temps, une étude se focalisera sur l'utilisation d'ondes guidées. Il s'agit alors de déterminer, par la simulation, si des modes guidés adaptés au contrôle de l'âme existent et s'il est possible de les émettre et de les mesurer. Une attention particulière sera portée aux distances de propagation de ces ondes.

Les deux études seront réalisées à la fois par simulation et expérimentalement sur des échantillons fournis par EDF R&D. En fonction des difficultés rencontrées, des outils de simulation et d'analyses spécifiques pourront être développés au cours du stage.
En plus de connaissances théoriques en acoustique, le stagiaire doit avoir un goût prononcé pour la modélisation et son lien avec l'expérience

Lire la suite

Quel est le profil idéal ?

Vous en 3ème année d'école ingénieur ou en Master 2

Pourquoi les rejoindre ?

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche. Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions : . la défense et la sécurité . l'énergie nucléaire (fission et fusion) . la recherche technologique pour l'industrie . la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie). Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.

 
Dépôt CV
Montrez vos talents, 15 000 recruteurs vous attendent

Je dépose mon CV dans la CV-thèque

Doc, Docx, rtf, pdf (3 Mo. max)

D'autres offres vous attendent sur Cadremploi
Continuez sur votre lancée ! Découvrez d'autres offres similaires à celle-ci
OU
Continuer ma recherche
Soyez le premier prévenu !

Recevez les offres similaires à cette annonce

En créant votre alerte, vous acceptez les conditions d'utilisation

Alerte active Vous recevrez par email les offres correspondant à la recherche

Gérer mes alertes