Désolé, cette offre est expirée.
Nous vous invitons à effectuer une nouvelle recherche.

Nouvelle recherche

Les candidats ayant postulé à cette offre ont également postulé à :

Offre d'emploi
Chercheur en instrumentation et méthodologie H/F Offre expirée
CEA

Détail de l'offre

Quelles sont les missions ?

l'Institut rayonnement - matière de Saclay (IRAMIS) ouvre un poste CDI d'ingénieur-chercheur au NIMBE (UMR CEA/CNRS 3685), pour conduire des recherches originales sur la conception et le développement d'instrumentation et de méthodes autour de la résonance magnétique nucléaire, spectroscopie et imagerie. En rejoignant l'équipe multidisciplinaire du LSDRM, le(la) candidat(e) retenu(e) prendra une part active au déploiement de l'activité scientifique et à son rayonnement, incluant l'encadrement d'étudiants, la recherche partenariale, le montage et le suivi de projets.
Malgré la richesse des techniques de la RMN et la maturité qu'elle a atteinte dans des domaines scientifiques très variés, il reste des enjeux scientifiques importants auxquels nous voulons répondre pour franchir un nouveau cap et faire de la RMN une modalité d'analyse incontournable. Le LSDRM se fixe de nouveaux objectifs afin d'étendre les possibilités de la technique bien au-delà du domaine actuel. Pour y répondre, de nouvelles compétences et un nouvel axe de recherche doivent être développés au sein du LSDRM, en particulier pour :

· Permettre l'étude structurale de matériaux anisotropes et de systèmes en fonctionnement en s'appuyant sur une spectroscopie localisée de semi-solides (application immédiate sur les batteries).
· Gagner en sensibilité en combinant hyperpolarisation et RMN du solide, hyperpolarisation en continu en liquide ; et en développant la détection optique de la RMN. Les approches d'hyperpolarisation développées au laboratoire, utilisant soit les gaz rares optiquement pompés, soit le parahydrogène, sont actuellement employées par le laboratoire mais méritent d'être optimisées en levant quelques verrous instrumentaux.

Le LSDRM possède des spectromètres entre 7 et 11,7 T (300 à 500 MHz 1H) équipés de sondes liquides et solides à haute résolution, d'un cryostat RMN basse-température (10K-400K), et de dispositifs de micro- et mini-imagerie. Il dispose aussi d'équipements uniques (spectromètre-imageur SuperWide Bore, montages de pompage optique de gaz rares et d'hyperpolarisation par parahydrogène) qui offrent l'opportunité de développer ces nouvelles thématiques, un environnement scientifique stimulant pour interagir avec des chercheurs expérimentés reconnus dans leurs domaines respectifs, des applications potentielles dans des domaines très variés, allant des sciences des matériaux à la biologie, et enfin un support technique. Le LSDRM interagit fortement avec de nombreux partenaires intra-CEA et dans des collaborations nationales et internationales. Ces interactions offrent des opportunités d'application et valorisation pour les développements méthodologiques dans des domaines très variés et des thématiques au coeur des missions du CEA, telles que l'étude des verres nucléaires ou des batteries métal-air.

Lire la suite

Quel est le profil idéal ?

Le(la) candidat(e) choisi(e) intègrera le Laboratoire Structure & Dynamique par Résonance Magnétique (LSDRM) du NIMBE. Son profil reposera sur les éléments suivants :
- Requis : une activité de recherche réussie sur la thématique ciblée, dans un environnement pluridisciplinaire (expérience de recherche de 2 à 5 ans après le doctorat).
- Des compétences dans les domaines suivants :
- Requis : Résonance Magnétique Nucléaire (fondamentaux avec une formation en IRM)
- Souhaité : Programmation et développement de séquence d'impulsions
- Fort esprit de travail en équipe (requis).
- Expérience internationale souhaitée.

Procédure de candidature/sélection.
Le dossier comprendra :
- un CV ;
- une liste de titres et travaux (publications, prix, etc. ...) ;
- une lettre de motivation ;
- un projet de recherche (2 pages max) détaillant notamment comment le(la) candidat(e) viendrait renforcer et/ou compléter les thématiques du LSDRM.
- les coordonnées de deux références.

Pourquoi les rejoindre ?

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche. Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions : . la défense et la sécurité . l'énergie nucléaire (fission et fusion) . la recherche technologique pour l'industrie . la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie). Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.

 
Dépôt CV
Montrez vos talents, 15 000 recruteurs vous attendent

Je dépose mon CV dans la CV-thèque

Doc, Docx, rtf, pdf (3 Mo. max)

D'autres offres vous attendent sur Cadremploi
Continuez sur votre lancée ! Découvrez d'autres offres similaires à celle-ci
OU
Continuer ma recherche
Soyez le premier prévenu !

Recevez les offres similaires à cette annonce

En créant votre alerte, vous acceptez les conditions d'utilisation

Alerte active Vous recevrez par email les offres correspondant à la recherche

Gérer mes alertes