Quelles sont les missions ?

Le poste a 2 objectifs principaux :
-Implémenter un modèle mécanique dans le code ComPASS. Ce modèle intégrera des déformations élastiques dans la matrice et des lois de contact frictionnelles dans les fractures ;
-Coupler ce module mécanique avec le modèle multiphasique non-isotherme déjà implémenté dans ComPASS.

Dans le détail, l'implémentation de la mécanique de contact se basera sur une formulation mixte avec des multiplicateurs de Lagrange constants par face représentant les tractions jouant sur ces faces.

Le champ de déplacement reposera sur la méthode des éléments virtuels (VEM) prenant comme inconnues les déplacements aux noeuds et tenant compte des sauts de déplacement/contrainte aux interfaces matrice/fracture.
Afin de combiner cette VEM avec des multiplicateurs de Lagrange constants par face, un schéma de stabilisation doit être implémenté. Ici, ce schéma reposera sur l'ajout à chaque noeud des interfaces matrice/fracture de 2 inconnues dites bulles virtuelles (Droniou et al 2023).

In fine, le couplage entre la mécanique et les écoulements multiphasiques sera résolu via des méthodes itératives alternant la résolution de ces deux sous-systèmes non-linéaires. Des algorithmes tels que " fixed-stress " (Giraud et al 2016) et " undrained split " (Almani et al 2022) seront utilisés car ils sont adaptés à des modèles de dimensions mixtes et à la prise en compte de petits pas de temps facilitant l'intégration en temps du modèle d'écoulement. La possibilité d'accélérer l'algorithme de point-fixe pourra être explorée (schémas d'Anderson, cf Both et al 2019).

Les développements réalisés dans ce post-doctorat seront testés sur géométries simplifiées puis appliqués à une géométrie réaliste en lien avec le projet EARTH-BEAT (modèle structural géologique 3D).

Le poste sera hébergé au BRGM (Orléans) mais sera encadré conjointement avec le Laboratoire de Mathématiques J.A. Dieudonné (LJAD, Université de Côte d'Azur, Nice).
Plusieurs séjours au LJAD sont prévus sur la durée du contrat.
Le poste sera intégré au projet ANR EARTH-BEAT.

Lire la suite

Quel est le profil idéal ?

Date de début souhaitée : 01/09/2024
Type de contrat : Post-Doctorant
Durée : 12 mois
Formation : Doctorat
Expérience : 1 - 5 ans

Vous mobiliserez les compétences et qualités suivantes :
- bonne expérience en calcul scientifique / mathématiques appliquées
- maitrise du langage C++ à des fins de calculs parallélisés (MPI). De bonnes capacités en Python seraient un plus
- connaissance des outils de versionnement collaboratifs (git)
- anglais lu, écrit et parlé. La maitrise du français serait un plus.

Pourquoi les rejoindre ?

Rejoindre le Bureau de Recherche Géologique et Minière (BRGM), c'est intégrer l'établissement public de référence dans les sciences de la Terre rassemblant 1 000 personnes expertes et passionnées, réparties dans 29 entités implantées en France métropolitaine et d'outre-Mer.

L'activité du BRGM a pour objectif la connaissance géologique et la compréhension des phénomènes liés au sol et au sous-sol, avec un enjeu: répondre aux défis des changements environnementaux à travers des projets innovants, à enjeux sociétaux.

 

Chiffre d'affaires

12 M€

Année de création

1959

Dépôt CV
Montrez vos talents, 15 000 recruteurs vous attendent

Je dépose mon CV dans la CV-thèque

Doc, Docx, rtf, pdf (3 Mo. max)

D'autres offres vous attendent sur Cadremploi
Continuez sur votre lancée ! Découvrez d'autres offres similaires à celle-ci
OU
Continuer ma recherche
Soyez le premier prévenu !

Recevez les offres similaires à cette annonce

En créant votre alerte, vous acceptez les conditions d'utilisation

Alerte active Vous recevrez par email les offres correspondant à la recherche

Gérer mes alertes
  1. Accueil >
  2. Emploi >
  3. Emploi Centre >
  4. Emploi Loiret >
  5. Emploi Orléans >
  6. Chercheur·e Post-doc. en informatique scientifique H/F