Quelles sont les missions ?

L'un des trois programmes de R&D et d'innovation de Railenium vise notamment à apporter les outils et briques technologiques nécessaires au développement du Train Autonome. De par une approche système pour l'exploitation de ces trains autonomes, ce programme " Train Autonome " adressera ainsi les nouveaux systèmes de signalisation, de contrôle-commande, de conduite et d'exploitation ferroviaire. Pour mener à bien ses projets, le programme Train Autonome est à la recherche d'un ingénieur de recherche en " méthodes formelles pour les systèmes intelligents de signalisation ferroviaire ".

À travers le consortium SmartRaCon, composé du centre de recherche DLR (leader du consortium), du centre de recherche CEIT et de la société britannique NSL, Railenium est un membre associé de l'IP (Innovation Programme) 2 (Advanced Traffic Management and Control Systems) de l'entreprise commune Shift2Rail. Dans le cadre de ces activités Shift2Rail, l'objectif est de traiter de l'usage et de l'application des méthodes formelles (MF) pour les systèmes innovants de signalisation ferroviaire. Les contributions de Railenium concernent les différentes étapes du cycle d'ingénierie-système où l'usage des MF est pertinent (spécifications, modélisation, V&V).

Aujourd'hui, le principe d'exploitation en canton mobile est largement étudié en vue de répondre à des exigences en termes d'augmentation du trafic ferroviaire mais aussi en termes de compétitivité en déportant un certain nombre de fonctions assurées aujourd'hui par le sol, vers le bord (localisation, monitoring de l'intégrité, ...) Ceci correspond au niveau 3 d'ERTMS. En vue de déployer l'ERTMS en niveau 3, plusieurs consortiums impliquant aussi bien des industriels que des académiques se penchent sur les différentes phases du cycle d'ingénierie d'un tel système : spécification, conception, V&V, etc. La complexité d'un tel système pose des défis majeurs notamment pour l'analyse de la sécurité. Dans le cadre de ce projet (Shift2Rail/X2R5-WP10), l'objectif est de mettre en oeuvre les méthodes formelles en vue d'assurer les propriétés fonctionnelles et les propriétés de sécurité du système.

Les méthodes formelles fournissent des techniques et des outils permettant de définir et d'analyser avec précision ces concepts et relations et de vérifier (ou satisfaire par construction) les exigences de manière exhaustive. En plus d'améliorer le processus de vérification des propriétés critiques du système et ainsi réduire les délais de commercialisation et les coûts, les méthodes formelles peuvent également améliorer la qualité des exigences.

Plusieurs projets antérieurs dans le domaine ferroviaire démontrent ces avantages. Le déploiement des MF nécessite un travail préalable important d'ingénierie des exigences et de modélisation.

Dans ce contexte, le candidat sélectionné sera en charge de :

o Réaliser l'état de l'art de l'usage des MF dans le ferroviaire,
o Analyser et comprendre le contexte de travail du projet et les cas d'étude
o Développer des modèles comportementaux pour les cas d'étude considérés
o Appliquer certaines MF sur des cas d'étude sélectionnés dans le cadre du projet
o Spécifier et mener des tâches de V&V sur des interfaces ferroviaires standards
o Participer à différentes réunions de coordination
o Participer aux meetings du projet avec les partenaires européens
o Contribuer à la rédaction de livrables et de publications scientifiques.

Statut du poste : CDD 12 mois

Temps de travail : Complet

Date de prise de poste envisagée : Dès que possible

Télétravail : partiel

Lire la suite

Quel est le profil idéal ?

Doctorant en méthodes formelles, vous disposez de connaissances solides en systèmes à évènements discrets (réseaux de Petri, automates, etc.).

Vous avez des compétences certaines concernant les techniques d'analyses de la sécurité (au sens FMDS/RAMS).

Également, l'ingénierie des exigences n'a pas de secret pour vous.

Vous disposez d'un anglais professionnel courant.

Une première expérience dans le milieu ferroviaire serait appréciée.

Au-delà des compétences techniques, nous recherchons un sens de l'initiative, une certaine autonomie au sein d'une équipe de travail solidaire, et d'un excellent relationnel.

Expérience dans le poste : 1 an d'expérience

Pourquoi les rejoindre ?

RAILENIUM, l'Institut de Recherche Technologique dédié au ferroviaire, pilote la réalisation de projets d'innovation collaborative en créant des partenariats entre les industriels et le monde de la recherche. Son ambition : devenir le référent mondial de la R&D ferroviaire.

Basé dans les Hauts-de-France et en Région Parisienne, soutenu par l'Etat et la filière ferroviaire, RAILENIUM est adossé à un réseau d'excellence de partenaires industriels et académiques : nos collaborateurs répondent ensemble aux grands défis sociétaux et technologiques de la filière ferroviaire.

Réunir l'ensemble des acteurs d'un projet offre un univers de travail dynamique et motivant tout en créant de véritables interactions entre les acteurs de la recherche

Relever ces nombreux défis technologiques nécessite de mobiliser un panel de compétences variées autour notamment des objets connectés, l'Intelligence Artificielle, la certification physique et numérique, la maintenance prédictive, la gestion de l'énergie, le train autonome.

Rejoindre RAILENIUM, c'est inventer et concevoir un transport plus sûr, plus performant et plus durable : le système ferroviaire de demain.

 
Dépôt CV
Montrez vos talents, 15 000 recruteurs vous attendent

Je dépose mon CV dans la CV-thèque

Doc, Docx, rtf, pdf (3 Mo. max)

D'autres offres vous attendent sur Cadremploi
Continuez sur votre lancée ! Découvrez d'autres offres similaires à celle-ci
OU
Continuer ma recherche
Soyez le premier prévenu !

Recevez les offres similaires à cette annonce

En créant votre alerte, vous acceptez les conditions d'utilisation

Alerte active Vous recevrez par email les offres correspondant à la recherche

Gérer mes alertes